PSL de A à Z

a de PSL de A à Z

 

 

 

 

Conservatoire National d’Art dramatique, Conservatoire de Musique et de Danse de Paris, Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, La Fémis : l'Université PSL regroupe un ensemble exceptionnel d’écoles d’art et de création. Véritable richesse de l'Université PSL, ces écoles trouvent en PSL un espace où dialoguer entre elles et avec les autres établissements (ex : semaines inter-écoles, doctorat SACRe, cours de design dans le cadre de PSL-ITI).

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Henri Bergson, philosophe, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, auteur de l’Essai sur les données immédiates de la conscience, est aussi l’un des 26 Prix Nobel PSL (Paris Sciences & Lettres) :
Nobel de Physique
Pierre Curie (1903), Marie Curie (1903), Gabriel Lippmann (1908), Jean Perrin (1926), Alfred Kastler (1966), Louis Néel (1970), Pierre-Gilles de Gennes (1991), Georges Charpak (1992), Claude Cohen Tannoudji (1997), Albert Fert (2007) et Serge Haroche (2012).
Nobel de Chimie
Marie Curie (1911), Paul Sabatier (1912), Irène Joliot-Curie (1935), Frédéric Joliot (1935), Jean-Marie Lehn (1987)
Nobel de Littérature
Romain Rolland (1915), Henri Bergson (1927), Jean-Paul Sartre (1964)
Nobel de Physiologie et Médecine
Charles Nicolle (1928), François Jacob (1965), Jacques Monod (1965), Jean Dausset (1980)
Economie
Gérard Debreu (1983), Maurice Allais (1988), Jean Tirole (2014)

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

À l'exemple des grandes universités mondiales, PSL a créé son orchestre symphonique et Chœur, l’OSC-PSL. Ouvert à l’ensemble des étudiants et personnels de l'Université PSL, il regroupe 130 instrumentistes et choristes. Son répertoire est à l’image de PSL : éclectique, innovant et original, qui comprend les styles de musique les plus variés (grand répertoire classique et compositeurs oubliés ou contemporains, jazz et gospel, comédies musicales).  

La saison musicale de l'Orchestre et du Chœur PSL comporte 5 programmes différents et sollicite plusieurs grands solistes : Karine Deshays (mezzo-soprano), Geneviève Laurenceau (violiniste et super-soliste de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse), Raphael Merlin (violoncelliste et membre du Quatuor Ebène), Raphael Imbert (saxophoniste de Jazz) … Outre ses concerts parisiens, l’OSC-PSL organise chaque année une tournée internationale (Chine, Israël, Inde) et se produit aux côtés des chœurs ou orchestres des universités étrangères partenaires de PSL (Robinson College Chapel Choir de l’Université de Cambridge).

Johan Farjot est le directeur artistique et musical de l'Orchestre et Chœur PSL. Autour de lui, une équipe permanente de six professionnels assure l'encadrement musical et permet d'obtenir le niveau de qualité recherchée. Arnaud Thorette est le premier violon de l'orchestre.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Pleinement conscientes que la méritocratie dont elles sont héritières s’est trouvée de plus en plus biaisée socialement, les écoles de PSL ont pris l’initiative de proposer des actions d’ouverture sociale dans leur cursus, singulièrement au niveau du premier cycle, aussi bien au sein du Cycle Pluridisciplinaire d’Etudes Supérieures (CPES) qui accueille une majorité d’élèves boursiers, que dans les formations de licence de l’Université Paris-Dauphine.

Elles ont par ailleurs élargi leur mode d’admission (concours par voie des classes préparatoires, par voie universitaire ou par voie internationale) et de financement des études.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

L'Université PSL accueille 17 000 étudiants plus de 120 nationalités. Pour leurs études, ils bénéficient d’un environnement de travail idéal : bibliothèques, conférences, musées, et toute l’offre de Paris en matière de vie culturelle et artistique. Chaque année, PSL croit à l’engagement de ses étudiants et soutient leurs initiatives culturelles, sportives et associatives : développement durable, handicap, égalité des sexes, soit plus de 150 projets financés à ce jour. L’Union PSL fédère quant à elle l’ensemble des BDE des établissements.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

L’ambition de l'Université PSL est de former des étudiants à la société actuelle et à venir. PSL éduque des jeunes qui pourront s’adapter à des mutations professionnelles de grande ampleur. Elle les initie, grâce à un enseignement façonné par la recherche et fondé sur le développement de la réflexion, de la curiosité et de l’esprit critique, à devenir des innovateurs, des entrepreneurs, des experts, des cadres dirigeants et des créateurs ayant une grande exigence intellectuelle, qui soient sensibles à l’importance de la culture, conscients de leur responsabilité sociale, individuelle et collective, et ouverts aux opportunités d’un monde globalisé.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

La Sainte Patronne de Paris donne aussi son nom au cœur historique du campus de l'Université PSL. C'est en effet sur le sommet de cette colline que se trouvait le monastère des Saints Apôtres où la sainte avait coutume de se recueillir : l’actuelle « rue de la montagne Sainte-Geneviève » correspond au chemin qu’elle empruntait pour s’y rendre. Le monastère a été remplacé par une abbaye, puis par l’église Sainte-Geneviève construit par Louis XV en 1744. À la mort de Mirabeau, le 2 avril 1791, l’Assemblée nationale réunit les tombes des grands hommes de France dans une nécropole dédiée, à l'image de l'abbaye de Westminster : l’église Sainte-Geneviève devient le Panthéon.

Situées sur le versant Sud de la Colline, les écoles de PSL sont ainsi placées sous la tutelle des grands hommes qu’elle a souvent formés et qui reposent désormais au bout de la rue d’Ulm : Pierre & Marie Curie, Germaine Tillion, Henri Bergson, Paul Painlevé, Jean Jaurès, Paul Langevin…

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

 

Née en 2010, l'Université PSL est une institution jeune, mais ses origines, elles, remontent à bien plus loin, i.e. à la création des établissements pluriséculaires qui la composent : le Collège de France en 1530, l’Observatoire de Paris en 1667, l’académie royale des beaux-arts en 1682, l’école des Mines de Paris en 1783, l’Ecole normale supérieure en 1794, etc.

Au fil des siècles et par leur proximité géographique, toutes ces institutions ont noué des liens scientifiques puissants sur la base de valeurs communes. Leur réunion au sein de l'Université PSL est l’aboutissement d’une longue aventure scientifique, artistique et culturelle dont l’histoire s’écrit chaque jour.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

L’exceptionnelle diversité de ses institutions font de l'Université PSL un endroit idéal pour mener de nouvelles recherches interdisciplinaires, comme celle qui consiste à étudier l’impact de la globalisation de l’écrit et de la révolution numérique sur la civilisation de l’écrit (IRIS Scripta), ou bien celle qui vise une approche intégrée de la création en recourant aussi bien à  l’étude des produits de la création, celle des ressources cognitives mobilisées lors de la création, de la réception et de leurs cadres sociaux (IRIS Création, cognition, société).

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

On a longtemps cru que Marie Curie, double prix Nobel était une figure isolée de la science. Elle était pourtant entourée d’une multitude de femmes scientifiques éminentes, à commencer par sa fille, Irène Joliot-Curie, lauréate du Prix Nobel de Chimie en 1935. Nombre des anciennes étudiantes ou professeures de Paris Sciences & Lettres se sont illustrées dans des domaines très variés : Germaine Tillion (ethnologue, EPHE), Jacqueline de Romilly (helléniste, ENS, Collège de France), Isabelle Huppert (CNSAD, comédienne et actrice), Simone Weil (ENS, philosophe), Louise Bourgeois (ENSBA, plasticienne), Assia Djebar (ENS, femme de lettres), Lili & Nadia Boulanger (CNSMDP, compositrices)…

De nos jours, de nombreuses femmes sont à la tête des écoles de PSL, de ses laboratoires ou de ses centres de recherche.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

« Ose savoir », telle est la devise de l'Université PSL (Paris Sciences & Lettres), en double référence à Horace, pour marquer l’héritage des Humanités classiques dont nombre des écoles de PSL sont porteuses, mais aussi d’Emmanuel Kant et de son texte fondateur « Qu’est-ce que les Lumières » qui reflète l’idéal toujours actuel d’une émancipation de l’homme par le savoir. PSL, c’est aussi, par-delà les compétences techniques ou professionnelles acquises, une véritable formation de l’esprit.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Pour que la France se place à la pointe de l’innovation, l’Etat a décidé d’investir 47 md€ pour doter de moyens significatifs les unités de recherche ayant une visibilité internationale, pour leur permettre de faire jeu égal avec leurs homologues étrangers, d’attirer des chercheurs et des enseignants-chercheurs de renommée internationale et construire ainsi une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau.
L'Université PSL abrite 13 Labex couvrant tous les champs disciplinaires.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

L'Université PSL abrite six musées de natures très diverses, reflet du patrimoine scientifique et artistique de ses établissements pluriséculaires. Ils détiennent un véritable trésor : 25 000 feuilles des plus prestigieux maîtres (cabinet des dessins des Beaux-Arts de Paris), 100 000 échantillons de roches, minéraux, météorites, gemmes (musée de minéralogie de MINES ParisTech), un millier d’instruments d’observation du système solaire, dont un ensemble unique datant du XVIe siècle (Observatoire de Paris), les instruments de Pierre et Marie Curie réunis au sein de l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPGG), les lieux de mémoire de grands scientifiques comme les musées Curie et Pasteur. Ce patrimoine est le bien commun de tous et nos musées se sont engagés dans des actions de diffusion auprès des milieux scolaires (programme d’initiation à l’Histoire de l’Art entre les Beaux-Arts et neuf établissements situés en zones prioritaires) ou, comme l’ESPGG, auprès des industriels, journalistes, chercheurs, enseignants et étudiants invités à se former, valoriser leurs travaux, nouer de nouvelles collaborations, rencontrer le public et tester leurs idées à la manière des nouveaux living labs.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Créée au sein du PSL-LAB, la pépinière des entreprises étudiants de PSL, Never Eat Alone est une application permettant en quelques clics de programmer un déjeuner ou une pause-café avec amis et collègues de PSL.

Never eat alone a été lancée dans le cadre du programme PSL Pépite qui confère aux étudiants et aux jeunes diplômés de PSL le statut d’étudiant-entrepreneur et la possibilité de monter leur start-up.

A ce jour, 48 entreprises ont été créées dans le cadre de ce programme.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers est en train de passer du domaine spéculatif à celui des sciences dites « dures ».

Cette révolution touche tous les domaines scientifiques : astronomie, astrophysique, physico-chimie, biologie. Elle s’accompagne d’un questionnement sur notre façon de penser les frontières entre le vivant et le non-vivant et de les représenter.

Portée par l’Observatoire de Paris, le Collège de France, l’EHESS, l’ENS, l’ESPCI, l’Institut Curie, ainsi que le CNRS et l’Inserm, « Origines et conditions d’apparition de la vie » (OCAV) est emblématique des grandes initiatives de recherche interdisciplinaire stratégiques (IRIS) lancées dans le cadre de PSL.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Alain Fuchs a été élu président de l'Université PSL en octobre 2017.

Ingénieur chimiste de formation, Alain Fuchs a consacré ses travaux de recherche à la modélisation et à la simulation moléculaire des fluides confinés. Il fonde et dirige jusqu’en 2006 le Laboratoire de chimie physique (CNRS / Université Paris Sud) et est nommé directeur de Chimie ParisTech de 2006 à 2010. Il a présidé le CNRS de 2010 à 2017.

Alain Fuchs est chevalier de la Légion d'honneur et officier de l’ordre national du mérite, fellow de la Royal Society of Chemistry, membre de l’Academia Europaea et docteur honoris causa de l’université du Québec à Montréal. Il préside l’Alliance Athéna depuis décembre 2014.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Ce grand problème mathématique, l’un des trois grands de l’Antiquité, est au cœur de la représentation de l’homme de Vitruve dessiné par Léonard de Vinci.

Dépositaire d’une longue tradition humaniste et rationaliste, c’est cet emblème que PSL a choisi pour logo, y inscrivant l’étoile, symbole universaliste.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Avec 4 500 chercheurs et 181 laboratoires couvrant tous les domaines de la science et de la création, l'Université PSL dispose de forces scientifiques comparables à celles des plus grandes universités mondiales. Le renforcement des socles disciplinaires et l’émergence de nouveaux thèmes de recherche à l’interface des disciplines instituées constituent les deux grands pôles d’une stratégie visant à intensifier les collaborations entre les équipes de ses établissements membres et des organismes. Depuis 2012, nos chercheurs ont obtenu de nombreuses distinctions : 65 nouveaux ERC, 40 IUF et 134 prix.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Une grande université est à la fois dépositaire du savoir accumulé par les précédentes générations, et la productrice de nouvelles idées. L’une de ses vocations est la transmission vers la communauté scientifique et le grand public.  

PSL-Explore est la vitrine de ces savoirs : conférences, MOOC, expositions virtuelles, contenus documentaires et muséaux des 95 bibliothèques et musées de PSL – 4,5 millions de manuscrits, livres, documents numérisés, articles, archives, partitions, enregistrements sonores et vidéos.

Depuis 2012, 22 millions de cours et conférences ont été téléchargés.

L’université est également engagée dans l’organisation d’événements culturels et scientifiques de grande envergure : expositions, nuits thématiques (philosophie, sciences, etc.) aussi bien sur son campus qu’à Londres, New-York ou Berlin.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Au cours de leur histoire, les établissements de l'Université PSL (EPHE, ENC, Collège de France…) ont contribué de manière décisive à définir certains champs disciplinaires rares : égyptologie, assyriologie, disciplines fondamentales de l’écrit telles que la codicologie, la paléographie ou la diplomatique. Ils se sont aussi fait une spécialité de certaines langues rarissimes dont ils sont les seuls gardiens comme l’élamite, les langues moyen-iraniennes… et le tokharien.

L'Université PSL offre une concentration unique au monde de compétences, une centaine de chaires hautement spécialisées, dans ces disciplines.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Lors de sa création, PSL a revendiqué l’appellation « Research University », entendant par ce nom se définir comme une université au sens international du terme. On entend par cette dénomination Une université pluridisciplinaire et non spécialisée dans l’un des grands domaines tels que les sciences ou les sciences sociales. Une université de taille moyenne. Avec 17 000 étudiants et 4500 chercheurs, l'Université PSL n’a pas joué l’effet de taille ; ses forces scientifiques sont comparables à celles des grandes universités étrangères. Ce parti pris procède de la volonté de faciliter la rencontre et le croisement des disciplines aussi bien dans le domaine de la recherche que dans celui de la formation. Une université dont le cœur de cible est la recherche, fondamentale ou appliquée. Il n’est en effet pas un domaine d’activités qui ne soit influencé par la recherche qui se mène dans les laboratoires de PSL, à commencer par le modèle pédagogique de formation par la recherche commun à nos écoles. Une université qui choisit ses étudiants. PSL rassemble des institutions explicitement sélectives, mais cette sélection n’est pour elles ni une fin en soi, ni un marqueur d’identité, seulement le moyen de détecter des talents qui pourront pleinement profiter des formations dispensées, quel que soit leur milieu d’origine et leur parcours de formation.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Transformer les résultats de sa recherche en puissant moteur de croissance économique, tel est l’un des objectifs de PSL. Fort de 2 incubateurs, de 3 espaces de co-working et de 8 fablabs et living labs, l'Université PSL a créé 137 start-up depuis sa création et dépose en moyenne 100 brevets par an.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

WoMines PSL est une association étudiante qui promeut l’égalité Hommes-Femmes au sein de PSL. Son but est de mener dans la mixité rencontres, échanges et débats autour des questions polémiques et des préjugés liés à ce sujet. Elle s’appuie sur un relais d’associations professionnelles, réseaux et autres regroupements déjà existants portant les mêmes valeurs. WoMines PSL est exemplaire des projets étudiants soutenus chaque année par PSL (cf. étudiants) et reflète notre engagement en faveur de la parité (cf. Joliot-Curie).

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

X-Tend est la plateforme de mobilité étudiante en ligne de PSL. N’importe quel étudiant de l'Université PSL (Paris Sciences & Lettres) peut ainsi accéder à une grande variété de cours dispensés par plusieurs de ses écoles. Elle est l’un des nombreux dispositifs mis en place par PSL pour favoriser la circulation de ses étudiants d’un établissement à l’autre : formation inter-établissements (CPES, SACRe, ITI, nouveaux Masters), accords de double diplôme (ex : MINES ParisTech et ESPCI Paris), semaines inter-écoles entre les écoles d’art ou les écoles d’ingénieurs, cours de langues mutualisés, accès à des cours spécifiques dans un autre établissement. Notre objectif : que chaque étudiant de PSL puisse acquérir 15% de ses ECTS dans un autre établissement de PSL.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Le mathématicien Jean-Christophe Yoccoz (1957-2016) est l’une des 10 médailles Fields de l'Université PSL, aux côtés de Laurent Schwartz (1950), Jean-Pierre Serre (1954), René Thom (1958), Alain Connes (1982), Pierre-Louis Lyons (1994), Laurent Lafforgue (2002), Wendelin Werner (2006), Cédric Villani (2010) et Ngo Bao Chau (2010). Tous ces lauréats sont d’anciens élèves de l’Ecole normale supérieure et, pour certains, enseignent ou ont enseigné à l’Université Paris-Dauphine ou au Collège de France.

 

PSL de A à Z

 

 

 

 

Une des nombreuses activités sportives proposées par l’Association sportive de PSL. Mens sana in corpore sano. PSL cultive aussi bien les esprits que les corps! Avec plus de 30 disciplines proposées aux étudiants et au personnel, l’Association sportive PSL favorise la pratique de toutes les activités physiques et sportives et représente PSL dans toutes les compétitions universitaires.