Le romanesque des archives

Irène Frain, auteur de Marie Curie prend un amant (Seuil, 2015), donne une conférence intitulée « Le romanesque des archives », dans le cadre du cycle « Les grandes voix ».

Dans l’esprit du grand public, le mot « archives » suscite souvent l’image d’un amas de paperasses poussiéreuses et rébarbatives. Et le travail de ceux qui les explorent semble très éloigné des réalités de la vie. C’est tout l’inverse : les archives sont à la connaissance du passé ce que les analyses biologiques sont à la médecine moderne : avec elles, on pénètre au plus vif du tissu humain.

« Telle fut mon heureuse découverte quand je me suis penchée — entre autres archives — sur la comptabilité de Marie Curie. Je voulais reconstituer la tragédie qui fut la sienne à la veille de la guerre de 14, quand, veuve de Pierre Curie, elle fut jetée en pâture à l’opinion publique pour sa liaison avec Paul Langevin. Au terme d’une analyse de ces documents comptables et des surprenantes variations des dépenses privées de la découvreuse du radium, c’est une amoureuse que j’ai vu surgir, vibrante, passionnée, une femme beaucoup plus attachante que l’icône de la sainte laïque et de la scientifique sacrificielle que nous propose la légende. Les archives, elles aussi, nous démontrent que la réalité est bien plus féconde en romanesque que la meilleure des fictions », racontera Irène Frain lors de sa conférence.

12 février 2018
-
Culture - Conférence
École nationale des chartes

 

salle Léopold-Delisle

65, rue de Richelieu 75002 Paris
2018-02-12 18:00 2018-02-12 21:00 Europe/Paris Le romanesque des archives 65, rue de Richelieu 75002 Paris

48.8673301, 2.3374260000001